Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

Agriculteur, seul métier de l'agriculture ?

Agriculteur, seul métier de l'agriculture ?

Amis lecteurs, vous qui aimez assez l’agriculture pour vous promener au fil des articles que nous lui consacrons, vous êtes-vous déjà demandé si vous aimeriez y consacrer votre métier ? Oui, mais lequel nous direz-vous.

Agriculteur ? Oui, mais pas que.

En France, les amoureux de la nature peuvent en effet choisir parmi un large éventail de métiers. Chaque année sortent des établissements de l’enseignement agricole de futurs agriculteurs et ouvriers agricoles bien sûr, mais aussi des professeurs, des professionnels de l’environnement, de l’agroalimentaire, des services à la personne, des ingénieurs en agronomie, des vétérinaires et des paysagistes.

Alors trêve de dialogue imaginaire, aujourd’hui le blog de l’agriculture expliquée par ceux qui la connaissent vous en dit plus sur quelques-uns des débouchés méconnus de la filière agricole.

Commençons le tour d’horizon de ces métiers par le commencement : les 16 000 agents employés par le ministère de l’agriculture pour dispenser l’enseignement agricole aux quelques 210 000 élèves, étudiants et apprentis de la filière. Là encore, il n’y a pas un, mais des métiers. 70% d’entre eux assurent des fonctions d’enseignement, 21% des fonctions administratives, techniques, d’éducation et de santé et 9% des fonctions de direction. Alors, professeur d’agriculture, le métier qui pousse les élèves à cultiver la nature, ça vous tente ?

 

Non ? Laissez-vous donc séduire par un cursus dans l’enseignement supérieur agricole. Les offres d’emploi poussent comme le blé au soleil pour les 2 500 ingénieurs, 450 vétérinaires, 60 paysagistes et 200 docteurs diplômés chaque année !

La moitié de ces ingénieurs tout neufs choisissent l’industrie agroalimentaire, les entreprises de services et les organisations professionnelles agricoles. Presque tous les vétérinaires en herbe entrent dans la vie active un an après leur sortie de l’école et la moitié d’entre eux se spécialise dans le soin des animaux de compagnie.

Quant aux paysagistes, près des trois quarts d’entre eux travaillent dans les secteurs de l’aménagement des espaces, de l’environnement et du paysage. Quant aux docteurs, un tiers d’entre eux travaille dans des entreprises privées. Alors tenté par un de ces métiers parfaits pour ceux qui ont les pieds sur terre et des ambitions plein la tête ?

 

Toujours pas ? Vous ne pourrez pas résister aux métiers de la recherche agricole. Oui, de la recherche, vous avez bien entendu. Car l’agriculture est une activité très innovante. Ses travaux de recherches visent à relever les grands défis de demain comme la gestion durable des ressources, l’adaptation aux changements climatiques, la recherche de la double performance économique et environnementale, la lutte contre de nouvelles maladies infectieuses et la maîtrise de la sécurité et de la qualité des aliments. Ces recherches sont menées en partenariat avec les organismes nationaux de recherche, les instituts techniques et les universités dans les établissements de l’enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage par 1 050 enseignants-chercheurs, ingénieurs et vétérinaires et 611 doctorants. Et si c’était dans l’un de ces laboratoires que s’arrêtaient votre recherche de métiers de l’agriculture ?

Non ? Peut-être qu’en fait, vous rêvez de devenir agriculteur, tout simplement.

source : blogresonnances.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article