Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

L’association FranceAgriTwittos prend son envol

L’association FranceAgriTwittos prend son envol

Les agritwittos français, les passionnés d’agriculture présents sur Twitter, créent leur association lors d’une rencontre à Tours. Ils veulent poursuivre sur cette dynamique en organisant des rencontres dans les régions et pourquoi pas avoir un stand au salon de l’agriculture.

Tout est né d’un hashtag sur Twitter. Courant 2017 #FrAgTw commence à apparaître dans les messages postés par les agriculteurs sur le réseau social. En juin 2017, un compte @Fragritwittos est créé. Ce même compte, derrière lequel se cache Cyril Champennois, agriculteur ardennais, lance l’appel du 18 novembre 2017 pour inviter les agriculteurs présents sur Twitter à se réunir le temps d’un week-end pour se « rencontrer en vrai » et échanger.

Des agriculteurs mais pas que…

Ce sont finalement 54 agriculteurs ou passionnés du secteur qui se sont retrouvés le 18 novembre à Ferme Expo Tours. « Nous avons tenu la première assemblée générale », explique Kévin Moity, salarié d’In-Vivo Event et nommé secrétaire de l’association.

De son côté, Cyril Champennois a pris la présidence de FranceAgriTwittos accompagné de six vice-présidents régionaux. L’association se veut asyndicale et apolitique. Elle est ouverte à tous les passionnés d’agriculture présents sur Twitter.

« L’objectif était de créer une dynamique, rapporte Kévin Moity. Il y a déjà des projets actés. Nous allons organiser des rencontres dans chaque région. »

L’association espère aussi être présente au salon de l’agriculture.

Communiquer auprès du grand public

Les AgriTwittos vont également continuer à communiquer sur leur métier. « Notre première cible, c’est le grand public. L’objectif c’est que chacun explique son quotidien sur Twitter », ajoute Kévin Moity. Le réseau social doit aussi permettre aux acteurs du secteur agricole de communiquer entre eux. « Quand quelqu’un a une question, il la poste et tout le monde peut répondre », rappelle le secrétaire de l’association.

source : www.lafranceagricole.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article