Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

La renaissance des skis made in Pyrénées

La renaissance des skis made in Pyrénées

Terre de ski, et notamment de randonnée, les Pyrénées n'avaient plus de fabrique de skis depuis 2001. C'est chose faite : un passionné vient de relancer l'activité en Béarn et produit des planches très haut de gamme.

C'est un atelier de menuiserie-ébénisterie comme un autre, sauf qu'ici, entre les commodes et les meubles de cuisine, de nouveaux articles, très techniques, voient le jour : dans cette entreprise renaissent les skis Villecampe, devenus Villacampa.

Les anciens se souviennent de cette marque très prisée des amateurs de randonnée: Villecampe, alias la fabrique pyrénéenne de skis, a vu le jour dans les années 20 à Coarraze, créée par un ébéniste béarnais, Félix Villecampe.  Mais au début des années 2000, pour des raisons de santé, le gérant de l'entreprise cesse l'activité.

Une renaissance

En 2015, Jack Fauvel, un normand installé à Bordeaux et passionné de montagne, décide de relancer la production. Il se rapproche des héritiers de Félix Villecampe, dont son petit-fils, qui porte le même nom, une figure de Gourette. Enchantée, la famille valide le projet : Villacampa la manufacture à Félix, peut voir le jour. 

Une production artisanale

Aujourd'hui, la production se fait à Garlin, dans le nord-Béarn, dans la société Laurentin. Les skis sont produits un par un, dans une composition de bois, fibre de carbone et fibre de lin. Le secret de Villacampa, c'est son noyau, dans une essence et une composition de bois restées secrètes, alliant résistance et souplesse. La planche est également composée de lamelles de fibres de carbone, et de lin à la place de la fibre de verre. 

Une centaine de paires sort de cet atelier chaque année. Des skis de randonnée, carénés en bois naturel, tous numérotés, dans plusieurs lignes. Et aussi maintenant des skis de piste. Du matériel très haut de gamme, pour des passionnés de montagne qui veulent un équipement différent, beau et éco-responsable, et qui sont capables de débourser entre 800 et 1500 euros selon la paire. Des skis testés par le free-rider professionnel William Cochet, "bio-skieur" adepte d'une montagne plus sobre.

A la conquête du monde

La manufacture à Félix est encore logée dans un incubateur d'entreprises. Ses 4 associés travaillent avec des IUT et grandes écoles du Sud-Ouest, et notamment l'Estia à Bidart pour la création d'un ski connecté permettant de recharger son forfait sans passer par les caisses en station.  

Villacampa s'engouffre dans ce marché de niche qu'est le haut de gamme et espère conquérir de nouveaux territoires, comme la Chine, avec son ski made-in-Pyrénées.

source : france3-regions.francetvinfo.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article