Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

La ferme France compte 453 100 agriculteurs

La ferme France compte 453 100 agriculteurs

Selon la Mutualité sociale (MSA), le nombre de chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole subit une érosion prononcée. La baisse touche surtout la production laitière, enlisée dans la crise.

La ferme France compte 453 113 chefs d'exploitation et chefs d'entreprise agricole, dont un quart de femmes, selon la Mutualité sociale agricole (MSA). Ce recensement, réalisé en 2017, englobe non seulement les agriculteurs mais aussi les entrepreneurs paysagistes, exploitants de centres équestres, entrepreneurs de travaux agricoles.L'effectif total fléchit de 1,9 % par rapport à 2016.

« C'est la baisse la plus importante de la décennie. Elle concerne essentiellement les chefs d'exploitation », commente la sécurité sociale des paysans.

L'âge du capitaine ? 49 ans

En 2017, selon la MSA, 21 472 chefs d'exploitation ou d'entreprise (+ 10,2 %) se sont installés. 30 162 sont partis (+ 19,3 % par rapport à 2016). Le taux de renouvellement des générations tombe à 71 % : moins de trois installations pour quatre départs. D'où un vieillissement de la population des agriculteurs, âgés en moyenne de 49 ans et trois mois.

De moins en moins d'éleveurs laitiers

La production laitière, la plus importante en effectifs, avec 90 000 chefs d'exploitation (soit le cinquième des agriculteurs) a perdu 3,4 % de ses éleveurs en 2017. C'est le secteur dont les rangs s'éclaircissent le plus vite. Une conséquence de la crise laitière.

La ferme France compte aussi

  • 80 000 céréaliers (17,7 % de l'effectif),
  • 76 200 producteurs de viande (16,8 %),
  • 47 100 viticulteurs (10,4 %).
  • 58 300 chefs associent polyculture et élevage (12,9 %).

Poussée des sociétés

Autre fait marquant : la montée en puissance de l'agriculture sociétaire. Elle concerne 260 500 associés (57,5 % des chefs d'exploitation ou d'entreprise agricole) et 50 % des exploitations ou entreprises agricoles

Si l'exploitation familiale demeure le modèle dominant, l'agriculture de firme pointe le bout de son nez : 5 % de la superficie agricole nationale (1,2 million d'ha) est détenue par des investisseurs qui ne travaillent pas sur l'exploitation.

Ces apporteurs de capitaux sont très présents dans les exploitations céréalières (Aisne, Aube), dans les domaines viticoles (Gironde, Marne, Charente, Alsace) et en polyculture élevage (Finistère). La superficie moyenne par exploitant poursuit son ascension : elle atteint 55,9 ha.

Disparités de revenus

Parmi les chefs d'exploitation ou d'entreprise agricole imposés au réel et dont les revenus professionnels 2016 sont connus, 19,2 % ont des revenus 2016 déficitaires et 20,1 % ont un revenu qui n'excède pas 4 315 € par an, observe la MSA.La MSA observe de fortes inégalités de revenu en grandes cultures et en polyculture élevage : dans ces filières cohabitent, en nombre élevé, des chefs d'exploitation dans le rouge et d'autres avec des revenus professionnels parmi les plus élevés.

source : www.ouest-france.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article