Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

« 36 solutions concrètes » pour réduire l'usage des pesticides

« 36 solutions concrètes » pour réduire l'usage des pesticides

Le monde agricole vient de dévoiler ses premières solutions pour réduire l’usage des pesticides, dont le glyphosate. Les agriculteurs ne veulent cependant pas assumer seuls le coût de la réduction des produits pesticides. Ils attendent le soutien des pouvoirs public

Face à des inquiétudes de plus en plus vives, le monde agricole se mobilise pour réduire l’usage des pesticides. Une quarantaine d'organisations agricoles menées par la FNSEA, le syndicat majoritaire, ont présenté ce mercredi leur « contrat de solutions ». Avec, déjà, « 36 solutions concrètes » susceptible d’être appliquées.

« Nous réussirons si le déploiement est massif, si ce ne sont pas seulement les pionniers mais l'ensemble des agriculteurs qui déploient ces solutions. C'est un gage de résultat », a souligné la présidente de la FNSEA Christiane Lambert lors d'une conférence de presse.

Des solutions pour réduire le glyphosate

Les trente-six solutions dévoilées ce mercredi permettent de lutter contre les maladies ou les ravageurs pour les pommes de terre, la lavande, le basilic ou encore le tournesol. Chaque fiche estime les coûts et les gains pour les agriculteurs, mais aussi les freins à lever, les conditions de réussite et les acteurs à mobiliser.

L’objectif est de répondre aux attentes exprimées par la société tout en garantissant la rentabilité et la compétitivité des exploitations agricoles.

« Concernant la réduction du glyphosate, notre #contratsolutions a identité des solutions mécaniques sur le court terme et des solutions combinatoires sur le long terme. Nous avons privilégié une approche pragmatique, méthodique et transversale », précise le site de la FNSEA.

Un soutien attendu des pouvoirs publics

Le monde agricole sollicite le soutien des pouvoirs publics pour mettre en œuvre son « contrat de solutions ».

« Pour jouer le match, il faut être deux. Tout ce travail c'est notre contribution à ce que le gouvernement appelle la responsabilité des acteurs. Nous attendons le même engagement des pouvoirs publics », a souligné Mme Lambert.

C’est en novembre 2017 que la FNSEA a dévoilé son intention de bâtir un « contrat de solutions » afin de réduire l’usage des pesticides en agriculture. Un projet ambitieux puisqu’il se propose d’aller au-delà du plan Ecophyto 2 lancé par l’ex-ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll. Ce plan prévoit une réduction de leur utilisation de 25 % d’ici 2020 et de 50 % à l’horizon 2025.

source : www.ouest-france.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article