Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

Bordeaux accueille le Codex alimentarius

Bordeaux accueille le Codex alimentarius

Bordeaux accueille, cette semaine, les experts du « Codex alimentarius », une organisation mondiale qui élabore les normes internationales sur la sécurité sanitaire des aliments.

Les représentants de 188 états se réunissent à Bordeaux du 11 au 15 mars pour la 31ème session du comité du Codex alimentarius dont le dernier comité datait de 2016. Le Codex alimentarius est une organisation internationale placée sous la tutelle de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (food and agriculture organisation : FAO) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dont le but est d'élaborer des normes internationales sur la sécurité sanitaire des aliments.

L'OMS a réaffirmé que définir des normes internationales pour la sécurité sanitaire des aliments, basées sur des recommandations scientifiques fondées, était « essentiel pour améliorer les systèmes alimentaires et l'environnement ». Elle a rappelé que le Codex contribue à plusieurs objectifs de développement durable.

Rôle renforcé

Au cours de cette session, présidée par la France, l'intégration des «facteurs sociétaux et environnementaux dans la définition des normes alimentaires», sera à l'ordre du jour, indique le ministère de l'Agriculture.

Le président de la République a lui-même rappelé à l’occasion de l’ouverture du Salon International de l’Agriculture à Paris, que « la France doit œuvrer pour que le Codex alimentarius puisse constituer pour tous les pays du monde, la grammaire commune d’une alimentation et d’une agriculture saine. La France apporte donc tout son soutien à cette organisation et partage son approche en matière d'agriculture, de sécurité sanitaire et d'alimentation durable, comme en témoigne notamment la loi issue des États généraux de l’alimentation promulguée en octobre 2018. »

Le «plan stratégique» du comité pour la période 2020-2025 sera également discuté. «Je souhaite que nous renforcions le rôle du Codex alimentarius», a affirmé le président du comité fraîchement nommé, le Français Jean-Luc Angot.

A l'occasion de la première journée de discussions, les états membres se sont félicités de la décision de l'ONU d'instaurer une «journée de la sécurité alimentaire» le 7 juin, ainsi que du bon déroulement de la conférence internationale sur la sécurité alimentaire organisée à Addis Adeba (Ethiopie), en février dernier. Certains états ont toutefois appelé à renforcer les financements des comités scientifiques, dont les travaux constituent la base des normes élaborés par le Codex.

source :  www.avenir-aquitain.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article