Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
agriblog

Vinexpo Bordeaux : top départ pour quatre jours de business

Vinexpo Bordeaux : top départ pour quatre jours de business

La vingtième édition du salon bordelais des vins et spiritueux a ouvert ses portes ce lundi.  

Il ne manquait personne sur la photo pour le lancement de la vingtième édition de Vinexpo Bordeaux.  Le salon mondial des professionnels du vin et des spiritueux qui se tient au parc des expositions de Bordeaux jusqu’au 16 mai a été inauguré ce lundi en présence des élus et des représentants de la profession.

Un rendez-vous clé pour la marque Vinexpo et un événement historique. Depuis sa première édition (Vinexpo se tient les années impaires), ce joyau bordelais a tout connu : de la solitude des pionniers à un monde devenu extrêmement concurrentiel. Le groupe, dont  l’actionnaire majoritaire est la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux Gironde, s’est exporté à Hong Kong (rendez-vous leader en Asie), à New-York et prochainement à Shanghai puis Paris. Une stratégie globale, mondiale, et plus simplement bordelaise.

1600 exposants au total

1600 exposants et une centaine de nationalités sont représentés à Bordeaux. C’est en réalité un tour du monde du monde des vins et spiritueux qui est proposé au Parc des expositions. On croise des maisons de renommée internationale, des vins de toutes les régions de France et du monde, des alcools forts.

Objectif pour les exposants : vendre. Et pour les plusieurs milliers de visiteurs attendus : acheter. C’est la vocation du salon. Mais le rendez-vous se singularise par les nombreux à côté : dégustations, master-class, conférences. Parmi les grands rendez-vous de cette édition: un symposium international qui se penchera sur l’impact du changement climatique sur les vignobles et sur son économie qui démarre ce mardi avec une pléiade d’intervenants prestigieux. 

source : www.sudouest.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article